Insectes congelés

Le fait de manger des insectes s'appelle "entomophagie". De nombreux animaux, tels que les araignées, les lézards et les oiseaux sont entomophages, de même que de nombreux insectes.

Les insectes (grillons, buffalos, teignes de ruche… mais aussi les vers de farine) sont très appréciés des animaux que ce soit en période de reproduction, soit dans le cadre de l'enrichissement. Les insectes sont riches en protéines et permettent un apport non négligeable de protéines animales tout en proposant une occupation aux primates.

Les insectes sont une ressource alimentaire saine et nourrissante, riche en matières grasses, protéines, vitamines, fibres et minéraux. La valeur nutritive des insectes est très variable en raison du grand nombre d’espèces. Même au sein d’un groupe d’espèces, la valeur nutritionnelle peut varier en fonction du stade atteint par l'insecte au cours du cycle des métamorphoses, de l'habitat où il vit, et de son alimentation. Par exemple, les teneurs en oméga-3 insaturés et en six acides gras du ver de farine sont comparables à celles du poisson (et bien supérieures à celles du bétail ou du porc), et les teneurs en protéines, vitamines et minéraux du ver de farine sont comparables à celles du poisson et de la viande.

Des exemples suggèrent que les aliments pour animaux à base d'insectes sont comparables à ceux à base de farine de poisson et de soja. Des insectes vivants ou morts occupent déjà des créneaux principalement pour nourrir des animaux de compagnie ou de zoo.

De plus, la congélation des insectes présentent l'avantage de pouvoir se conserver longtemps tout en assurant une bonne sécurité sanitaire.

Insectes congelés 

Résultats 1 - 5 sur 5.
Résultats 1 - 5 sur 5.