Saint-Laurent, une société en mutation

L’histoire commence en 1946 avec la création d’un commerce de bestiaux par Francis GRESILLON, et le rachat d’une patente de marchand de bestiaux en 1949 avec un premier client « le cirque Pinder ».

En 1965, un premier zoo est livré, le zoo du Prince RAINIER III de Monaco. D’autres zoos et cirques suivront ensuite.

En 1984, Francis GRESILLON donne en location gérance son fonds de commerce à la SARL GRESILLON, crée 2 ans plus tôt par son fils Sylvain, dont l’objet social est la mise en valeur du fonds de commerce de bestiaux et le négoce de viande pour fauves.

En 1985, Sylvain s'installe à La Chapelle St Laurent et fonde, un an plus tard, la SARL SAINT-LAURENT : Le nom de la société est né du fleuve Saint-Laurent au Canada. Celui-ci gèle en hiver et permet ainsi aux attelages de chiens de traîneaux de traverser le fleuve. Leurs rations alimentaires sont alors congelées du fait des températures hivernales. M. GRESILLON se base donc sur ceci pour réaliser la Gamme MISTER CHIEN.

En 1990, la SARL Saint Laurent devient une société anonyme pour devenir la SAS Saint Laurent en 2005

En 2007, la SAS Saint Laurent rachète la société TOPDUCK spécialisée dans l'alimentation déshydratée et le matériel d'élevage pour oiseaux becs crochus.

A partir des années 2008, le choix de réaliser une gamme Saint-Laurent déshydratée est mis en avant afin de pouvoir enrichir le catalogue et développer de nouvelles gammes de produits (primate …).

Suite à une croissance importante, en 2013, de nouvelles installations voient le jour. Des travaux d’agrandissement sont réalisés dans la zone production et un nouvel entrepôt est créé afin de pouvoir avoir une zone de stockage adaptée aux nouveaux besoins de la société.

Les objectifs de Saint Laurent sont de :

-        Répondre à l’ensemble des demandes nutritionnelles de tous les animaux

-        Garantir leur bien-être en leur apportant des aliments de qualité.